Conditions du service civique

Notre association se propose d’accueillir deux jeunes en service civique en se conformant évidemment au cadre légal. Nous nous engageons à ce que les deux missions pour lesquelles l’administration nous a donné des agréments ne se substituent pas à nos activités actuelles et viennent les compléter, permettant à l’association et les volontaires d’explorer des voies qui sinon, faute de temps et de moyens, ne le seraient peut être jamais. Or, nous estimons qu’elles sont importantes, que ces voies enrichissent ceux qui les empruntent et ceux qui en bénéficient. Malgré cette importance, nous nous engageons à ne pas vous imposer de rendement et à ne pas faire peser sur vos épaules des fonctions vitales et indispensables à l’association.

Indemnisation

Le volontaire en service civique bénéficie d’une indemnité mensuelle minimale de 522,87 € brut (soit 473,04 € net). Notre association se doit également d’indemniser le volontaire de 107,59 € net en nature ou en espèces correspondant aux frais d’alimentation ou de transports. Notre choix est : en nature, sous forme de repas.

Lieux et conditions de travail

Une maison est mise à disposition de l’association. Elle sert de lieu de réunion, de travail et de vie (the hobbit home’s). Un atelier y est attenant, un jardin forestier parsemé de cahuttes, kerterre, superadobe et kerbois juste au devant, et quelques pas plus loin le lieu de culture maraîchère entouré de ses bois. Ceci représente l’ensemble du lieu sur lequel vous travaillerez. Ce lieu n’ayant pas de connexions à internet, il vous faudra vous rendre à la médiathèque pour y avoir accès.

Chez nous, à certaines périodes il est indispensable de commencer nos journées par des réunions collectives qui débutent à 9h. À d’autres il est indispensable que chacun gère ses horaires seul(e).

Le cadre auquel nous souscrivons vous engage pour 24h par semaine. En dehors des heures de travail encadrées par le contrat, le lieu reste ouvert. On peut s’y détendre, s’y instruire, participer aux multiples activités s’y déroulant (CNV, méditation, ping pong, etc.), s’y reposer. Cependant il est indispensable de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une ferme vivrière avec ses plantes, ses animaux, ses ravageurs, ses soucis techniques et donc son besoins de vigilance, d’alerte, et d’implication constante. En cas de prise de repos sur le lieu, voir indispensablement avec le collectif ce qui en incombe. « Far niente » total n’y est pas possible.

Repas et hébergement

Comme spécifié plus haut les repas font office d’indemnisation. Ils sont proposés matin, midi et soir et aussi les jours non travaillés pendant toute la durée de votre contrat. Le lieu ne possède pas de bâtiment permettant pour vous un hébergement individuel et confortable. Il vous incombe donc la tâche de trouver votre propre hébergement. Cependant le collectif des « Pareux », membres actifs de l’association, vit de façon rustique à proximité, et la maison mise à disposition pour l’association peut abriter un(e) dormeur(se) passager(ère). Renseignez vous par téléphone.

Important

Sachez que toutes les personnes avec lesquelles vous travaillerez le font bénévolement et ce avec un niveau d’investissement assez élevé. Nous vivons sur place dans des conditions difficiles, travaillant dehors par tout temps, faisant tout ou presque par nous même, avec très peu de moyens et beaucoup d’efforts.

Il nous est important de ressentir un élan commun, une aspiration dans l’action engagée et de l’enthousiasme, après quoi, chacun son rythme.

L’association a des objectifs opérationnels et aussi un objectif moral

L’épanouissement et la pleine réalisation de soi, dans la prise en main de sa propre vie, des aspects qui lui sont vitaux et ce jusque dans ses relations humaines, dans le respect des principes éthiques de la Permaculture.

Adressez votre candidature par mail à l’adresse : lesjardinsdelafontainepareuse@zaclys.net et laissez un numéro de téléphone où vous joindre.